Informations réglementaires MW Gestion 7 rue Royale 75008 Paris

Synthèse 2018 et perspectives 2019

Les années se suivent et ne ressemblent pas. Après une année 2017 empreinte de calme et d’optimisme, 2018 a été, en revanche, marquée par le retour de la volatilité et un vif regain de l’aversion au risque. Dans le prolongement de l’année précédente, 2018 avait pourtant commencé sur un élan d’optimisme. Tant dans les pays émergents que dans les pays développés, la croissance économique avait nettement accéléré depuis le 2nd semestre 2017. Jusqu’alors ce contexte porteur avait eu pour conséquence « naturelle » une forte baisse du chômage, une confiance élevée des agents économiques, un redémarrage de l’investissement mais également –  fait moins attendu – des niveaux d’inflation très contenus qui permettaient une large bienveillance des principales banques centrales. La mise en place en début d’année, d’une réforme fiscale de grande ampleur aux Etats-Unis ajoutait encore à cette euphorie créée par ce cocktail de forte croissance et de liquidités abondantes.

Dès le premier trimestre, cette belle mécanique allait se gripper. Des signaux grandissants de surchauffe économique apparaissaient aux Etats-Unis, obligeant la Réserve Fédérale à durcir le ton et à accélérer la normalisation monétaire via des taux plus élevés et des retraits de liquidités. Ce changement d’attitude n’a d’ailleurs pas concerné que la Fed mais également d’autres banques centrales, notamment la Banque Centrale Européenne qui témoignait de sa volonté de mettre fin à son programme d’assouplissement quantitatif. Conséquence, les rendements des obligations des principaux pays se tendaient. De plus, les devises des pays émergents qui avaient bénéficié, depuis des années, de ce contexte de taux bas et de liquidités abondantes dans les pays développés, ont fortement souffert cette année de cette évolution du cadre monétaire mondial.

L’autre élément de risque qui aura alimenté la volatilité en 2018 est indubitablement le risque « politique ». Aux Etats-Unis, la nouvelle doxa qui guide les relations internationales est désormais le rapport de force. La rhétorique protectionniste de l’administration Trump s’est illustrée en 2018, dans la remise en cause de nombreux accords de libre-échange. Mais le point le plus inquiétant pour les marchés aura été sans conteste la tension grandissante entre la Chine et les Etats-Unis avec la mise en place graduelle et réciproque de droits de douane très élevés. Ces tensions ont généré des inquiétudes légitimes du fait des effets négatifs pour le commerce et l’économie mondiale. En Italie, en mai et après de longues semaines de négociations à l’issue des élections du 5 mars, les deux mouvements populistes, Mouvement 5 étoiles et La Ligue ont finalement réussi à sceller une alliance gouvernementale qui paraissait jusqu’alors improbable. Les discours électoraux de ces mouvements à la tonalité eurosceptique et peu portés sur l’orthodoxie budgétaire ont réveillé les craintes des marchés concernant le risque souverain italien. En septembre, l’annonce par ce nouveau gouvernement d’une prévision de déficit budgétaire pour 2019 bien plus élevé qu’initialement, a été accueillie fraîchement, tant par les marchés financiers que par les autorités européennes. Ce budget ne marque en effet aucune volonté de la coalition populiste au pouvoir de réduire le poids inquiétant de la dette publique.

La prime de risque « Italie », mesurée par l’écart entre les rendements de la dette italienne et ceux de l’Allemagne a, en cours d’année, atteint des niveaux inconnus depuis la crise de la zone euro. Toujours en Europe, malgré l’imminence de l’échéance de mars 2019, le dossier Brexit n’a pas connu d’avancées significatives en 2018 et un épais brouillard d’incertitudes flotte sur les futures relations entre l’Europe et le Royaume-Uni avec toujours le spectre du « no deal », c’est-à-dire une sortie sans accord.

Ce graduel durcissement des conditions financières et ces différents risques « politiques » a, en 2018, lourdement pesé sur la confiance des marchés financiers et des agents économiques. Des signes croissants de ralentissement de l’activité sont apparus tout au long de l’année dans l’ensemble des zones économiques : d’abord en Europe et dans de nombreux pays émergents et à partir de l’automne aux Etats-Unis, où les effets de la réforme fiscale s’estompaient.

Ces éléments de risque – monétaire, politique et économique – expliquent la grande nervosité des marchés en 2018. Cette volatilité est traditionnellement mesurée par l’indice Vix, passé en 2018 à un niveau deux fois plus élevé qu’en 2017. Les marchés actions ont souffert de ce contexte, particulièrement au dernier trimestre.  Sur l’année, les indices actions ont reculé globalement de 10% (MSCI World) avec une baisse plus marquée en Europe et dans les pays émergents (de l’ordre de 16%) qu’aux Etats-Unis (-6%). Le pétrole qui progressait de façon quasi-continue depuis 2017, a subi une très forte correction à partir de l’automne, passant pour le Brent de 85 à 55$ le baril. Les marchés obligataires ont, eux aussi, été impactés par ce contexte. Les rendements des principales courbes d’emprunts d’Etat se sont tendus dans la première partie de l’année, avant de refluer par la suite. A titre d’exemple, le 10 ans américain est passé en cours d’année de 2.40% à 3.25%, pour clôturer l’année à 2.65%.

Nous tournons la page de 2018, quid maintenant de 2019 ?

Première réflexion, la volatilité actuelle des marchés correspond à sa moyenne de long terme. On peut donc penser que c’est plutôt l’année 2017 qui était « anormalement » calme plutôt que 2018 « exagérément » nerveuse. Il est également très probable que les aléas et les tensions politiques vont continuer à perturber les investisseurs dans le futur. En effet, l’équilibre du multilatéralisme, régulé par les grandes organisations telles que l’ONU ou l’OMC, semble désormais largement et durablement fragilisé après des décennies d’existence. Outre ces éléments, il existe néanmoins, selon nous, de nombreux motifs d’espoir et d’optimisme pour les marchés en 2019.

En premier lieu, les principales banques centrales semblent disposées à plus de bienveillance qu’en 2018. La Fed, après 4 hausses de taux en 2018, a récemment indiqué vouloir faire preuve de patience et il est très probable que nous sommes désormais proche de la fin du cycle de relèvement des taux, initié fin 2015. La BCE, qui a certes mis fin à l’augmentation de son bilan, ne semble pas prête dans l’immédiat à le réduire ni à remonter ses taux directeurs. D’autres banques centrales ont également distillé récemment des messages « accommodants ». Les autorités chinoises viennent, elles, d’annoncer des mesures de relance par le crédit.

Second point, les anticipations économiques. Aujourd’hui, les craintes de récession de l’économie mondiale sont très partagées par les investisseurs. Cela peut sembler paradoxal quand on pense qu’il y a quelques mois, ces mêmes investisseurs s’inquiétaient des risques de « surchauffe » ! Il nous semble en fait que le mouvement actuel traduit un atterrissage « naturel » des économies vers leur niveau de croissance potentielle : autour de 2% aux Etats-Unis et 1.5% en Europe. L’économie mondiale devrait croître à un rythme de 3% en 2019. Toujours au chapitre économique, on ajoutera que la forte baisse des prix de l’énergie est un soutien supplémentaire. Enfin, après la correction des marchés, notamment sur les actions, les valorisations sont aujourd’hui revenues sur des niveaux globalement assez attractifs au regard des standards historiques. L’Eurostoxx 50 se payant 12,1 fois les bénéfices 2019 contre plus de 15 pour les années passées, et 15,6 fois pour le S & P 500 contre plus de 18 auparavant.

En synthèse et malgré un risque politique toujours présent, nous ne partageons pas le pessimisme actuel des marchés et nous pensons que l’économie mondiale pourra offrir un cadre de croissance modérée. Par ailleurs, l’Europe bénéficie d’un Euro / dollar faible lui permettant d’être compétitive pour ses exportations. Ajouté à une bienveillance retrouvée des banquiers centraux, ces éléments pourraient être de nature à modérer les inquiétudes des investisseurs et permettre des rebonds de marchés. Plus que jamais, il faudra en 2019 faire preuve de souplesse et de réactivité afin de profiter des opportunités qui se présenteront.

PE 19 : 12.1 pour l’Eurostoxx 50 et 15.6 pour le S&P 500

Cyril Deblaye / Christophe Peyraud

Rédigé le 22 janvier 2019

 

 

Avant d’accéder au site Web de MW Gestion, veuillez confirmer votre accord sur notre clause de non-responsabilité selon votre langue:

Before entering MW Gestion website, please confirm your agreement to our disclaimer according to your language:

Prima di accedere al sito web di MW Gestion, vi preghiamo di confermare il vostro consenso al nostro disclaimer nella vostra lingua:

 

Avertissement

Le site www.mwgestion.com, les services et produits proposés par notre société (hors OPCVM) s’adressent avant tout aux investisseurs français ainsi qu’aux ressortissants communautaires et des pays membres de l’Espace Economique Européen.

Les informations sont diffusées uniquement à titre d’information. Elles ne constituent en aucun cas un support promotionnel, une sollicitation, un conseil ou une offre d’achat ou de vente d’instruments financiers. La société de gestion ne saurait être tenue pour responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

L’internaute reconnaît que l’utilisation du site en tant que tel ainsi que toutes les activités qui peuvent être développées sur celui-ci, sont régies par le droit français et communautaire. Vous ne devez pas utiliser les informations diffusées par ce site à des fins qui pourraient être contraires aux lois et règlements en vigueur dans votre pays.

Avertissement

MW Gestion vous informe que les OPCVM affichés sur le site sont uniquement autorisés à la commercialisation à Luxembourg. Seuls, les clients professionnels français et étrangers (institutionnels, clients en gestion sous mandat) et les résidents luxembourgeois peuvent y souscrire. Les internautes non-résidents luxembourgeois intéressés par les OPCVM sont invités à nous contacter en écrivant à contact@mwgestion.com.

Le prospectus, le DICI, les fiches mensuelles, les rapports annuels et semestriels de chaque OPCVM visé par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (Luxembourg) sont accessibles sur le site. Toute souscription dans un OPCVM ou dans un produit doit se faire après avoir pris connaissance des documents réglementaires en vigueur.

L’opportunité d’un investissement dans nos fonds et le montant qu’il est raisonnable d’investir dépendent de la situation personnelle du porteur. Pour les déterminer, il doit tenir compte de son patrimoine personnel, de ses besoins financiers actuels et futurs mais également de son aversion au risque.

Les OPCVM proposés par notre société sont investis sur les marchés financiers et sont susceptibles de connaître des fluctuations à la baisse ; ils ne sont assortis d’aucun mécanisme de protection en capital.

Dans tous les cas, il est fortement recommandé de diversifier suffisamment ses investissements afin de ne pas s’exposer uniquement aux risques des fonds proposés par la MW Gestion.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

Pour accéder au site, vous reconnaissez avoir accepté les modalités d’utilisation et lu l’avertissement

Disclaimer

The website www.mvgestion.com, the services and products provided by our company (UCITS excluded) are for French investors as well as EU nationals and member countries of the European Economic Area. The information’s are just informative. They do not in any way constitute a promotional medium, a solicitation, an advice or an offer to buy or sell financial instruments. The management company cannot be held responsible for any investment or disinvestment decision taken based on the information contained on this site.

The user acknowledges that the use of the site as such as well as all the activities that can be developed on it, are governed by French and Community law.

You may not use the information provided by this site for purposes that may be contrary to the laws and regulations in force in your country.

DISCLAIMER

Just for your information, the UCITS on the websites are only authorized in Luxembourg. Only French and foreign professional clients (institutional clients, clients under mandate) and Luxembourg residents can subscribe to it. The non-residents interested by UCITS are invited to send us an email contact@mwgestion.com.

The prospectus, the DICI, the monthly statements, the annual and semi-annual reports of each UCITS covered by the Financial Sector Supervisory Commission (Luxembourg) are available on the website. Any subscription in a UCITS or in a product must be made after having read the regulatory documents in force.

The opportunity for investing in our funds and the reasonable amount to invest depends on the personal circumstances of the holder. To determine these factors, he must consider his personal wealth, current and future financial needs but also his aversion to risk.

The UCITS offered by our company are invested in the financial markets and are likely to experience downward fluctuations; They have no capital protection mechanism.

However, it is highly recommended to diversify its investments so as not to be exposed to the risks of the funds proposed by the MV Gestion. Past performance is not a guide to future performance and is not constant in time. To access the site, you acknowledge that you have accepted the terms of use and the warning.

In case of refusal, you will not be able to access the site.

Avvertenza

Il sito  www.mwgestion.com, i servizi e prodotti proposti dalla nostra società (esclusi  OICVM) si rivolgono innanzitutto agli investitori francesi e ai cittadini comunitari e dei paesi membri dello Spazio Economico Europeo.

Le informazioni sono fornite a puro titolo informativo. Non costituiscono in alcun caso un supporto promozionale, una sollecitazione, un consiglio o un invito all’ acquisto o alla vendita di strumenti finanziari.

La società di gestione non può essere ritenuta in alcun caso responsabile delle decisioni di investimento o di disinvestimento assunte in base alle informazioni presenti su questo sito.

L’utente riconosce che  l’utilizzo del presente sito e delle attività potenzialmente contenute nelle relative pagine web troverà applicazione nel diritto francese e comunitario. L’utente non può utilizzare le informazioni contenute in questo sito per scopi contrari alle vigenti norme di legge del proprio paese.

Avvertenza

MW Gestion informa l’utente che gli  OICVM presenti sul sito sono autorizzati alla commercializzazione esclusivamente a Lussemburgo. Possono abbonarsi solo i clienti professionali francesi e stranieri (clienti istituzionali, clienti con mandato di gestione) e i residenti lussemburghesi.

Invitiamo pertanto gli utenti non residenti lussemburghesi interessati dagli  OICVM a contattarci scrivendeno a contact@mwgestion.com.

Il prospetto, il DICI, le schede mensili, i resoconti annuali e semestrali di ogni  OICVM a cui si riferisce la Commissione di Sorveglianza del Settore Finanziario (Lussemburgo) sono accessibili sul sito. Ogni sottoscrizione a un OICVM o a un prodotto sarà possibile solo dopo aver preso atto dei documenti regolamentari in vigore.

L’opportunità di un investimento nei nostri fondi e l’ammontare ragionevole da investire dipendono della situazione personale dell’utente. Per definirli, l’utente deve tener conto del patrimonio personale, dei propri bisogni di natura finanziaria attuali e del proprio grado di avversione al rischio.

Gli  OICVM proposti dalla nostra società sono investiti in mercati finanziari e possono essere soggetti a fluttuazioni al ribasso ; non fruiscono da alcun sistema di protezione del capitale.

In ogni caso, è vivamente consigliato di diversificare in modo adeguato i propri investimenti per non risultare esclusivamente esposti ai rischi di fondi proposti dalla MW Gestion.

I risultati passati non sono predittivi di risultati futuri e non sono costanti nel tempo.

Per accedere al sito, l’utente riconosce di aver accettato le modalità di utilizzo e di aver letto le avvertenze.

In caso di rifiuto, non si potrà accedere al sito.

Contact

Besoin d'un conseil ?

Indiquez nous votre numéro de téléphone et nous vous recontactons dans les meilleurs délais.